Eva Vorfeld a grandi en Provence dans une famille aux racines éclatées entre le Nord et le Sud de l’Europe. Dès l’adolescence, elle choisit de retourner aux Pays-Bas, son pays d’origine, pour étudier la peinture à l’école supérieure des Beaux-Arts de La Haye puis à celle de Groningen où elle développe son goût pour l’histoire de l’art avec son professeur de peinture, Matthijs Roling. Au fil de ces années, Eva Vorfeld va construire sa propre culture en histoire de l’art, une culture forgée sur une somme d’admirations pour des peintres aux profils profondément différents et  qui va enrichir son travail.

Premières expositions aux Pays-Bas, première reconnaissance avec l’obtention, en 1999 du prix Unilever. Et déjà, Eva Vorfeld séduit par sa technique éprouvée, sa culture et sa forte personnalité.

Elle va ensuite pendant plusieurs années se spécialiser dans la technique du pastel et en explorer toutes les déclinaisons.

Nouvelle orientation à partir de 2014 avec la création de la série « Jeux d’enfants » ensemble de 14 grands panneaux  – acrylique sur panneaux de bois – qui nous raconte les jeux de l’enfance et qui donnera lieu à une exposition en septembre 2015 dans la galerie parisienne « Au Fond de la Cour ».K5__6066

2015/2016, Eva Vorfeld poursuit ses réflexions sur l’enfance …. Interrogations essentielles, rêves et cauchemars se glissent dans les histoires que soutiennent  son dessin et ses lavis. Trente-huit dessins au lavis et brou de noix déclinés en six thèmes, six facettes de cette enfance poétique, parfois douloureuse, donneront lieu à une exposition remarquable à l’automne 2016 au Château de Gordes.

k5__2688

Début 2017, Eva Vorfeld réalise une série sur le thème des Rorschach ; ses tableaux, là encore réalisés au lavis et brou de noix, où se mêlent tâches d’encre et silhouettes d’enfant, laissent eux aussi à chacun une libre interprétation sur le monde de l’enfance et l’évolution de notre personnalité.EVA3 DEC16

Voyage en Inde au printemps 2017… Comment Eva Vorfeld aurait-elle pu résister à l’attrait de cet univers où émotions, sensibilité et esthétisme exacerbés s’entremêlent ? Elle y plonge avec bonheur, s’imprègne d’une nouvelle culture et découvre des animaux qui très vite la fascinent…les éléphants. Cette rencontre inattendue et harmonieuse donnera naissance à une série de 5 grands formats consacrée à l’éléphant et aux relations rêvées entre lui et l’enfant. Une série pour laquelle Eva Vorfeld associera brou de noix, acrylique et pastel et qui marquera son installation dans son nouvel espace de vie et de travail à Buoux (84), au cœur du Luberon.

ELEPHANT 3

Eté 2017, nouvelle déclinaison sur le thème de la girafe et de l’enfance avec un quadriptyque monumental de 4 toiles de 3 mètres sur 1,50 mètre chacune. Là encore, les images qu’elle propose racontent l’enfance  et ses débats devant l’inconnu du monde des adultes.

IMG_1685

Eva Vorfeld…une artiste à part, au charme et à la générosité qui ne peuvent laisser indifférents. Sa peinture reflète tout à la fois sa personnalité hors du commun, ses coups de cœur surprenants et son indéniable maîtrise technique tout en se nourrissant de sa culture en histoire de l’art. Ses images sont comme l’eau douce qui dort, elles cachent de possibles tempêtes.

Written by eva