Créations

Travail personnel

Capter le vivant ...

Eva Vorfeld a grandi en Provence dans une famille aux racines éclatées entre le Nord et le Sud de l’Europe. Dès l’adolescence, elle choisit de retourner aux Pays-Bas, son pays d’origine, pour étudier la peinture à l’école supérieure des Beaux-Arts de La Haye puis à celle de Groningen où elle développe son goût pour l’histoire de l’art avec son professeur de peinture, Matthijs Roling. 

Elle va ensuite pendant plusieurs années se spécialiser dans la technique du pastel et en explorer toutes les déclinaisons.

Nouvelle orientation à partir de 2014 avec la création de la série « Jeux d’enfants » ensemble de 14 grands panneaux  – acrylique sur panneaux de bois – qui nous raconte les jeux de l’enfance et qui donnera lieu à une exposition en septembre 2015 dans les galeries parisiennes Marie Laure de L’Ecotais et Seine 51.

aquarelle monochrome
nu
pastel sec sur papier

Le jeu subtil entre la facilité, celle de l’anecdote du sujet comme celle, apparente,  de l’esquisse, est le registre où elle excelle à nous provoquer presque gentiment. Ses images sont comme l’eau douce qui dort, elles cachent de possibles tempêtes. Philippe Renaud

 

-

Eva Vorfeld 

poursuit ses réflexions sur l’enfance …. Interrogations essentielles, rêves et cauchemars se glissent dans les histoires que soutiennent  son dessin et ses lavis. Trente-huit dessins et brou de noix déclinés en six thèmes, six facettes de cette enfance poétique, parfois douloureuse, donneront lieu à une exposition à l’automne 2016 au Château de Gordes. 

Reflexion

parallèle entre le dessin dans sa genèse, quand il est trace et esquisse flatteuse tentée d’en rester là et le thème de l’enfance qui préfère le déguisement protecteur du théâtre à la réalité de grandir. Cet artiste est persuadé que le sujet même humble est souvent le déclic à une mémoire affective individuelle et à une réflexion plus universelle.