photo-2

photo-2Cliquez sur ce lien pour visualiser le catalogue de l’exposition:

catalogue

 

Après des études à l’école des Beaux-Arts de La Haye et Groningen, Eva Vorfeld expose aux Pays-Bas, France et Belgique. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées européennes .

En 1999 elle obtient le prix Unilever.

Par la suite, son grand savoir faire classique  lui ouvre les portes d’un art interrogatif, nourri de son quotidien et orienté vers une poétique littéraire.

Les images qu’elle propose racontent l’enfance  et ses débats devant l’inconnu du monde des adultes.

Interrogations essentielles, rêves et cauchemars se glissent dans les histoires que soutiennent  son dessin et ses lavis.

Pour s’exprimer, Eva  Vorfeld pratique l’esquisse dans tous les sens du terme : l’oeuvre peinte en devenir sert à décrire l’’esquisse de la vie qu’est l’enfance, ce  moment de l’existence où l’on  se cherche, se déguise, joue de ses timidités et de ses interrogations pour trouver, souvent maladroitement, une place dans le monde des adultes.

Parallèlement, l’œuvre, au lavis et brou de noix, est  peinte, elle aussi,  en devenir, à peine ébauchée , encore dessin et pas encore toile, mais déjà au service de thèmes  universels.

Eva Vorfeld a conçu cette exposition comme une réflexion parallèle entre le dessin dans sa genèse, quand il est trace et esquisse flatteuse tentée d’en rester là et le thème de l’enfance qui préfère la métamorphose du déguisement protecteur à la réalité de grandir, qui se rêve en oiseau  pour transformer le cheval en Pégase, et qui hésite  entre plumes et bois pour  vivre  la chute des anges.

Le jeu subtil entre la facilité, celle de l’anecdote du sujet comme celle, apparente,  de l’esquisse, est le registre ou elle excelle à nous provoquer. Ses images sont comme l’eau douce qui dort, elles cachent de possibles tempêtes.

Philippe Renaud

_mg_1149

k5__2275-copie

k5__2280-copie

 

k5__2688

Written by eva